moratoire des dettes

 

moratoire des dettes

moratoire des dettes

Ajouter à mes favoris

accueil_1.gif

 

 

 

Assistance ?

moratoire des dettes

adhésion acabe

 

 

 

acabe 97.5% de satisfaits

source swisstool.com

2005 - 2015

 

 

 

 

acabe abus des banques

 

 

 

 

magazines

 

"j'assigne ma banque"

Notre pack réservé aux adhérents

 

 

moratoire des dettes

clin d'oeil acabe

 

 

 

 

Contester vos frais bancaires

contact@acabe.fr

Association Contre les Abus des Banques Européennes

moratoire des dettes

acabe avec votre mobile ?

accueil > moratoire des dettes



 

Moratoire des dettes ou le gel des dettes

moratoire des dettesLe moratoire des dettes

En cas de réelles difficultés temporaires dans le suivi du remboursement de crédit à la consommation et/ou immobilier il est possible de demander auprès du juge d'instance la suspension du prêt en cours pendant un délai maximum de deux ans sans frais et sans intérêts, c'est ce que l'on appelle le gel des dettes ou le moratoire crédit.

De telles difficultés doivent avoir pour origine soit une perte d'emploi, un problème de couple, la maladie, la cessation ou limitation d'activité et/ou la formule du prêt relais en raison de la conjoncture économique actuelle. En un mot, tout emprunteur qui subit une baisse majeure derevenus ou confronté à un cas de force majeure peut obtenir sous certaines conditions néanmoins, un moratoire des dettes.

Une telle procédure sur le gel des dettes, n'est pas à confondre avec une procédure de surendettement. Elle concerne uniquement :

  • tout crédit à la consommation

  • tout crédit immobilier

L'emprunteur peut donc demander conformément à la loi L313-12 du code de la consommation soit :

  • une diminution ou suspension des échéances à régler pour une durée de 2 ans
  • et/ou une dispense de payer les intérêts correspondants

RAPPEL : les échéances suspendues ou diminuées devront être payées au plus tard dans les 24 mois suivant la fin du contrat.

La demande d'un moratoire des dettes doit être présentée au Tribunal d'Instance ou à la juridiction de proximité et ne nécessite pas le recours à un avocat.

  • Si le montant global des échéances à suspendre est inférieur à 4 000 € il suffit de s'adresser au Juge de Proximité par simple déclaration au greffe
  • Si le montant de la dette est supérieur à 4 000 € il faut faire une assignation en référé devant le tribunal d'instance avec des frais d'huissier pour transmission de l'acte à l'établissement financier.

Une telle démarche doit être faite avant que l'établissement financier ne prononce "la déchéance du "terme" en réclamant l'intégralité du montant du crédit.

Le taux des intérêts sur l'ensemble des capitaux restants dus pendant ces deux années ne peut être supérieur au TEG en vigueur. Il faut savoir également que le paiement des intérêts est également suspendu contre tout créancier, banques y compris, sauf recommandation contraire de la commission de surendettement.

ATTENTION : le moratoire des dettes ou gel des dettes, ne peut véritablement être accepté que sous deux conditions :

  • l'insolvabilité du débiteur est caractérisée par l'absence de ressources financières ou de biens saisissables qui permettraient d'apurer ses dettes au moins en partie
  • l'insolvabilité de débiteur rend totalement impossible l'élaboration d'un plan conventionnel de redressement personnel.

Il existe d'autres procédures protectrices pour l'emprunteur :

En cas d'endettement général, la procédure de suspension ou de rééchelonnement ne doit pas être confondue avec la saisine de la commission de surendettement. La commission peut décider soit :

  • de rééchelonner ou reporter le paiement des dettes, en totalité ou partiellement et pour une durée supplémentaire de 10 ans voire même de la moitié de la période de l'emprunt restant à courrir
  • de diminuer le coput du crédit en ordonnant que les paiements s'imputeront d'abord sur le capital ou en abaissant le taux d'intérêt.
  • de réduire voire effacer les dettes en cas d'insolvabilité sur 10 ans ou plus

RAPPEL : ces procédures ne suspendent pas automatiquement les poursuites judiciaires par les créanciers et c'est uniquement le JEX qui peut en décider par une mesure spécialement sollicitée auprès de la commission.

Concernant les reliquat sur un crédit immobilier, si l'endettement est à l'origine de la vente du logement familial, la commission peut en outre réduire voire supprimer la dette due à l'établissement financier dès lors que la somme réclamée est incompatible avec les ressources et charges du débiteur et ce, conformément aux articles L.331-2, 331-5 et 331-7 4ème du code de la consommation

ATTENTION : la demande de remise doit être formulée dans les deux mois du commandement de payer le reliquat.

Les crédits, emprunts tant à la consommation qu'immobilier représentent des dettes civiles et leur prescription est de 30 ans !

C'est le juge qui est seul habilité à donner force exécutoire au moratoire des dettes. Tout débiteur qui bénéficie d'un effacement de dettes ne peut plus profiter de cette mesure pendant 8 ans pour des dettes similaires. >>> suite

Par e-mail, votre question avant 16 heures, notre réponse dans la journée
.
Message :

 

Une question urgente ? + 33 0983 852449 ligne non surtaxée du lundi au jeudi 9h-12h et 14h-17h

 

sommaireAcabe.fr

moratoire des dettes © Acabe